Publié le: lun, août 4th, 2014

Qu’est ce que l’assurance vie ?

Le placement préféré des français

Il s’agit d’un placement financier, qui est doté d’avantages en matière de transmission du capital, d’une fiscalité sur les gains particulièrement attrayante et qui dispose d’un instrument financier unique : le fonds en euros, un compartiment où l’épargne va fructifier en étant garantie. Les contrats proposés sont de type « capital différé avec contre assurance ». Ce qui veut dire que votre capital (celui que vous avez versé de façon ponctuelle ou régulière), vous sera rendu plus tard (avec éventuellement les gains financiers) et, si vous décédez prématurément, la valeur de votre épargne constituée sera transmise aux bénéficiaires que vous aurez préalablement désignés.

L’assurance vie ne doit pas être confondue avec l’assurance décès, qui est un contrat à fonds perdus.

Quelle est la durée d’un contrat d’assurance vie ?

quelle durée pour l'assurance vie ?Il peut être souscrit à titre viager (à vie, c’est à dire pour une durée indéterminée) ou pour une durée fixe (8 ans par exemple). Si vous souscrivez une contrat à durée fixe, vérifiez qu’il comporte bien une clause de tacite reconduction afin de pouvoir différer la sortie si vous n’avez pas besoin de votre argent à ce moment là.

Dans tous les cas, vous pouvez récupérer tout ou partie de votre épargne à n’importe quel moment avant le terme de votre contrat. Toutefois, en cas de retrait avant 8 ans, la fiscalité est moins clémente…

Quelle est la différence entre un contrat monosupport et un contrat multisupport ?

l'assurance vieUn contrat monosupport ne propose d’investir que dans un seul fond, presque toujours le fond en euros garanti. Quant au contrat multisupport, il offre plusieurs types d’investissements (un ou plusieurs fonds en euros et des unités de compte, c’est à dire des fonds communs de placement FCP ou des sicav investis sur les marchés financiers) et permet à l’assuré de répartir son épargne sur des placements plus ou moins risqués, puis de procéder à des arbitrages, en faisant évoluer sa répartition au fil du temps et donc, son exposition au risque.

Un contrat multisupport offre donc plus de possibilités d’investissements. La grande majorité des contrats actuellement commercialisés sont des contrats multisupports.

Les arbitrages, c’est quoi ?

C’est l’action de changer de compartiment (ou de support) dans votre contrat, par exemple en vendant un fond investi en actions françaises pour choisir un fond investi en actions internationales. De plus en plus de contrats proposent des arbitrages automatiques, lorsqu’un support a connu une baisse ou une hausse, ou pour maintenir régulièrement la répartition d’origine.

  • Vous pouvez par exemple choisir d’arbitrer la plus value de votre contrat vers le fond en euros (sécurisation de la plus-value) dès lors que cette plus-value a dépassé un seuil fixer à l’avance.
  • Vous pouvez dans le cadre du maintien de l’exposition d’origine, définir une exposition qui sera régulièrement maintenue par l’assureur en arbitrant automatiquement les supports. Exemple : 80% en fond garanti en euros et 20% en unités de compte.

 

A propos de l'auteur de l'article

Dr Les Sous

- Le docteur Les Sous est un personnage fictif et ludique. Derrière ce pseudonyme, un conseiller en gestion de patrimoine, spécialiste dans le conseil aux entreprises et dirigeants d'entreprises anime le site cliniquedupatrimoine.com et dispense des conseils gratuits sur la gestion patrimoniale, accessibles à tous. Fort d'une expérience de plus de 12 ans dans la gestion de patrimoine privé et professionnel, le Dr Les Sous vous conseille et vous apprend à mieux cerner les enjeux de la gestion de patrimoine dans un contexte économique et fiscal qui évolue régulièrement.

Ecrivez votre commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Actualités économiques et boursières

Vous trouverez ci-après des actualités économiques et boursières :

Notre flux RSS

notre flux RSS