Publié le: jeu, nov 11th, 2010

Bien se préparer avant d’investir en bourse

A moins d’envisager la Bourse comme une partie de pile ou face, une sorte de casino où jouer et perdre un peu – ou beaucoup – d’argent, prenez un peu de temps pour équilibrer vos finances personnelles. Rien ne sert en effet de se lancer dans un placement au long cours, qui subira des fluctuations à la hausse et à la baisse, avant d’avoir mis son budget en ordre. A quoi rime de faire un placement rapportant 5 à 10% par an si dans le même temps vous payez à votre banque des agios au taux de 15% ?

Equilibrer son budget consiste bien sûr à éviter les découverts et à rembourser ses crédits renouvelables, mais aussi, et surtout, à dégager une capacité d’épargne.

Dans un premier temps, si vous ne l’avez pas encore fait, cet effort vous permettra de vous constituer une épargne de précaution. Il s’agit d’une réserve d’argent bien utile pour faire face à un coup dur imprévu qui vous obligerait à une dépense exceptionnelle, par exemple racheter un frigo suite à une panne. Disposer d’une épargne de précaution (à hauteur de 2 ou 3 mois de revenus, pas plus) vous évitera d’avoir à souscrire dans la précipitation un crédit coûteux.

Une fois ce « matelas de sécurité » constitué, déterminez vos objectifs de placement. Avez-vous des projets dans les mois ou les années qui viennent ? Là encore, ne précipitez rien, car avec la Bourse, vous entrez dans le long terme. Si vous risquez d’avoir besoin de votre argent avant 10 ans, par exemple pour un achat immobilier ou pour changer de voiture, ne le placez pas en actions. Privilégiez plutôt un placement sans risque, par exemple un livret d’épargne, un plan d’épargne logement ou le fonds à capital garanti d’un contrat d’assurance vie.

Vous avez fait le point sur vos projets à court et moyen terme ? Vous avez affecté à ces projets une partie de votre épargne ? Parfait ! Non seulement vous êtes prévoyant, mais vous voilà prêt à envisager un placement de long terme, que vous pourrez diversifier en actions et en obligations. Le risque que comporte cette diversification de votre épargne en Bourse se réduit considérablement si vous disposez d’un peu de temps. Et c’est à cette condition que vous pourrez raisonnablement espérer obtenir un rendement supérieur à ceux des autres placements sans risque.

Les choses sérieuses commencent, nous y reviendrons prochainement.

En pratique
Constituez une épargne de précaution disponible placée sans risque sur un livret d’épargne. Avec cette réserve, vous éviterez les mésaventures actuelles de bon nombre d’épargnants ayant imprudemment investi en Bourse des sommes dont ils ne pouvaient en réalité se passer en cas de coup dur. Les Bourses européennes ont perdu 40% depuis deux ans. Ceux qui ont investi depuis 2005 constatent aujourd’hui d’importantes moins-values. Sortir de son placement en Bourse à contretemps pour des raisons de besoins de trésorerie, c’est vraiment dommage !

A propos de l'auteur de l'article

Dr Les Sous

- Le docteur Les Sous est un personnage fictif et ludique. Derrière ce pseudonyme, un conseiller en gestion de patrimoine, spécialiste dans le conseil aux entreprises et dirigeants d'entreprises anime le site cliniquedupatrimoine.com et dispense des conseils gratuits sur la gestion patrimoniale, accessibles à tous. Fort d'une expérience de plus de 12 ans dans la gestion de patrimoine privé et professionnel, le Dr Les Sous vous conseille et vous apprend à mieux cerner les enjeux de la gestion de patrimoine dans un contexte économique et fiscal qui évolue régulièrement.

Ecrivez votre commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Actualités économiques et boursières

Vous trouverez ci-après des actualités économiques et boursières :

Notre flux RSS

notre flux RSS