Publié le: lun, Avr 11th, 2011

Les différents livrets d’épargne

Share This
Tags

Les livrets d’épargne permettent de bénéficier à la fois d’une rémunération des avoirs et de leur liquidité totale.

Ouverture et cumuls possibles :

Tous les livrets sont accessibles aux personnes physiques, sous réserve de remplir les conditions d’ouverture.

Toutes les banques peuvent distribuer le livret A. Depuis le 01.01.2009, le livret B, livret supplémentaire au livret A, est devenu un compte sur livret ordinaire et il n’est plus possible d’ouvrir un livret bleu du Crédit mutuel, qui devenu un livret A.

Une même personne ne peut :

– ni cumuler plusieurs livrets défiscalisés de même nature ; seul le cumul de plusieurs comptes sur livret ordinaire est donc autorisé, – ni cumuler un livret A et un livret bleu (ouvert avant 2009), sauf si les deux ont été ouverts avant le 01.01.1979.

En outre, il ne peut être ouvert plus de deux LEP ou LDD au sein d’un même foyer fiscal (un seul livret par conjoint ou partenaire pacsé).

Rémunération et liquidité :

Le taux d’intérêt des livrets défiscalisés (y compris le taux minimum du livret jeune) est fixé par l’État en fonction de l’évolution de paramètres économiques : il est révisable 4 fois par an. Celui des autres livrets est fixé librement par l’établissement bancaire.

Au 31 décembre de chaque année, les intérêts générés (calculés par quinzaine civile) s’ajoutent au capital et deviennent eux-mêmes productifs d’intérêts. Les sommes déposées restent disponibles.

Principales caractéristiques des livrets détenus par des particuliers
Livrets d’épargne Dépôt initial minimal Plafond des dépôts (1) Taux d’intérêt (2) Régime fiscal des intérêts
Livret A (3) 10 € (1,5 € pour La Banque Postale) 15 300 € 2,00 % Exonération
LEP – Livret d’épargne populaire (4) 30 € 7 700 € 2,50 % Exonération
LDD – Livret de développement durable 10 ou 15 € (5) 6 000 € 2,00 % Exonération
Livret jeune(12-25 ans) 10 ou 15 € (5) 1 600 € Libre, mais minimum2,00 % Exonération
CSL – Comptes sur livret 10 ou 15 € (5) Illimité Libre IR ou prélèvement libératoire

(1) Hors intérêts.

(2) Taux en vigueur au 01.02.2011.

(3) Il n’est plus possible d’ouvrir un livret bleu depuis le 01.01.2009 : l’appellation commerciale subsiste, mais les caractéristiques juridiques du livret A s’appliquent.

(4) Réservé en 2011 aux particuliers fiscalement domiciliés en France redevables en 2010 d’un IR 2009 inférieur ou égal à 769 € (calculé avant imputation des crédits d’impôt et prélèvements non libératoires).

(5) Suivant les établissements.


Fiscal

Livret A, LEP, LDD et livret jeune : les intérêts sont en totalité exonérés d’IR et de prélèvements sociaux. Autres livrets :

-> prélèvement forfaitaire libératoire de 19 % désormais ou, sur option, imposition à l’IR au titre des revenus mobiliers par application du barème progressif ,

-> s’y ajoutent 12,3 % désormais de prélèvements sociaux , prélevés automatiquement lors du versement des intérêts.

A propos de l'auteur de l'article

Dr Les Sous

- Le docteur Les Sous est un personnage fictif et ludique. Derrière ce pseudonyme, un conseiller en gestion de patrimoine, spécialiste dans le conseil aux entreprises et dirigeants d'entreprises anime le site cliniquedupatrimoine.com et dispense des conseils gratuits sur la gestion patrimoniale, accessibles à tous. Fort d'une expérience de plus de 12 ans dans la gestion de patrimoine privé et professionnel, le Dr Les Sous vous conseille et vous apprend à mieux cerner les enjeux de la gestion de patrimoine dans un contexte économique et fiscal qui évolue régulièrement.

Actualités économiques et boursières

Vous trouverez ci-après des actualités économiques et boursières :

Notre flux RSS

notre flux RSS